Réservez dès maintenant

La Fête de la Saint Jean

La « Nuit du Feu » ou la « Nuit des sorcières », est une coutume espagnole très importante et très ancienne, qui se célèbre du 22 au 24 Juin tous les ans. Cette période correspond au solstice d’été, lorsque le soleil est à son apogée, la nuit du 23 juin est la plus courte de l’année. La veille de la « San Juan », une série de rituels et coutumes se sont mis en place au fil des années. La légende, d’origine païenne, dit que cette nuit protège des épidémies, par son pouvoir curatif, et chasse les mauvais esprits. Ces trois symboles : Le FEU est le symbole principal, ce Purificateur libèrerait de la malchance ; on dit que les cendres du feu de la Saint-Jean guériraient les maladies de peau… Vient ensuite l’EAU, durant cette période, toutes les eaux possèderaient des vertus curatives; c’est pour cela qu’il est commun de se baigner dans la mer dès l’aube de la Saint-Jean. Enfin, le troisième symbole fort de cette tradition est représenté par les HERBES, les plantes quintupleraient leurs propriétés thérapeutiques ; la Verveine (« Verbena » en espagnol) auraient des pouvoirs aphrodisiaques… Le rituel de la Flamme du Canigou. Le Canigou est la montagne enchantée des Pyrénées, il symbolise l’unité et l’identité, et véhicule un message de paix et d’amour du village catalan. Le premier ‘’rite’’ de cette Saint Jean consiste à rejoindre la cime du Canigou avec des fagots de bois récupérés dans son propre village, des dessins d’enfants et des textes dédiés à cette fête. On dispose le tout près de la Croix qui culmine sur le Canigou, jusqu’au 22 juin. Ce jour-là, trois jeunes excursionnistes récupèrent la Flamme sacrée, qui brûle toute l’année dans la cuisine du Musée de la maison Pairal au Château de Perpignan. Ils l’enferment dans une urne et la porte jusqu’à la cime du Canigou. Puis, ils passeront toute la nuit à veiller à ce que la Flamme ne s’éteigne pas… La Flamme sacrée du Canigou embrase chaque année plus de 30 000 bûchers… A minuit et une minute du 23 juin, nos trois excursionnistes commencent à descendre la montagne afin de distribuer la Flamme à tous les villages. Toute la matinée, des centaines de personnes se rejoignent au Mont Canigou – à pied, en vélo, en voiture et même à cheval – pour récupérer le Feu Sacré qui enflammera le bûcher de leur village, qu’ils auront préparé des jours à l’avance avec des meubles et de vieux tissus. Cette idée naquit en Catalogne du Nord, en 1955, de la main Francesc Pujades, inspiré par le poème de Verdaguer « Canigó » et s’est étendue à tout le territoire espagnol … Tout au long de la journée du 23, manger, danser et chanter sont les seuls mots d’ordre. Un grand repas est organisé dans chaque village et quartier avec la famille et les amis. On y déguste des plats salés se rapprochant des pizzas mais sans fromage ni tomate, des toasts de pain rustique… On y boit la boisson typique le Cava, et en dessert, on savoure la traditionnelle « Coca », une brioche recouverte de crème et de fruits secs. La nuit se rapproche de celle de Noël. On allume les bûchers au milieu de la place principale de chaque village, et on profite des danses populaires, des feux d’artifices, des concerts dans les rues et sur les plages autour du Feu de la Saint-Jean. On se baigne, on chante et on danse toute la nuit jusqu’au levé du soleil en buvant le fameux Cava. A Gérone, c’est tout un spectacle ! La Flamme arrive à 19h sur la « Plaza de Vi » pour allumer les torches et ouvrir le bal de la Saint-Jean! Des concerts de musique populaire, des danses traditionnelles et des défilés de géants arpentent les rues de la capitale de la Catalogne… A Portbou, retrouvez une célébration pittoresque et spéciale dans ce petit village marin. Le feu commence officiellement sur la plage accompagné par une danse populaire dans les Cabanes des pêcheurs. Palamos, Sant-Joan-Les-Fonts y Foixa, célèbrent également leur « Festa Major ». Cette grande fête de village est l’évènement populaire par excellence. Durant ces jours, peu importe qu’on travaille, qu’on ait école ou des examens de rattrapages… tout est laissé de côté pour profiter de bons concerts gratuits, de foires diverses, de spectacles ruraux… entre tant d’autres choses… Cette fête de « San Joan » représente la joie et la bonne humeur, une nuit magique et sans doute, une des festivités les plus attendues de l’année! C’est pour cela que si vous prévoyez de passer la Saint-Jean sur la Costa Brava, vous aurez l’opportunité de participer à la plus forte tradition espagnole, tant sur la plage, que dans les petites cabanes de pêcheurs, dans les villages médiévaux, ou dans la ville de Gérone… A ne manquer sous aucun prétexte !